creativité au travail

Productivité et créativité sont-il vraiment liés ?

Une vie bien remplie, pleine d’engagements professionels, est pour beaucoup source de fierté et de satisfaction personnelle. Les managers et entrepreneurs, mais aussi les employés font souvent étalage des sacrifices qu’ils font au nom du “travail”. Le peu d’entre eux qui s’autorisent le luxe des vacances n’hésitent pas à ramener avec eux leurs outils technologiques tels que tablette, ordinateur portable et smartphone pour rester “virtuellement” connectés à leur travail.

Mais est-ce que travailler sans cesse apporte les résultats tant attendus? La réponse est: Non! Etre constamment occupé n’implique pas forcément d’agir dans son propre intérêt. Au contraire, cela appelle souvent à inhiber l’émergence de nouveaux processus et opportunités pour le développement de votre organisation. Voyons pourquoi.

Travail productif et créatif

Tous les métiers ne sont pas égaux: il y a des missions qui sont fortement liées au travail d’autres personnes. Nous parlons de “travail productif” au sens propre, quand vous devez coordonner l’exécution et l’achèvement d’une série de tâches par d’autres individus. Ce type de mission est normalement gérée par les managers ou les coordinateurs de projet, et implique un contact régulier avec les parties intéressées, qui peut être fait par téléphone, par e-mail ou à travers des outils spécifiques qui permettent de gérer des projets en ligne. Ceux qui ont ce type de mission ont habituellement des journées trépidantes, doivent être joignables au téléphone à tout moment, et font souvent des heures supplémentaires.

Puis, il y a ces types de mission qui ont des implications stratégiques directes et qui sont décisives pour le futur de l’entreprise lui-même et sa position sur le marché. Dans ce cas, le travail consiste plus à trouver de nouveaux axes de développement pour un produit ou un service, à découvrir de nouvelles niches de marché, et à trouver de nouvelles opportunités de croissance pour l’entreprise. Ceux qui conduisent ce type de mission ont une façon de pensée créative et non convenue, ainsi qu’une forte orientation vers la résolution des problèmes.

Avoir constamment l’air occupé n’est pas toujours synonyme de professionalisme

Beaucoup font l’erreur de confondre productivité et le fait d’être constamment occupé. D’autres commettent une erreur encore plus sérieuse, et voient dans le fait d’être constamment occupé la vraie image de la compétence et du professionalisme. Être constamment occupé au téléphone, sans prendre de pause et pouvoir se détacher des tâches professionnelles, peut définitivement contribuer aux diverses phases d’un projet. Cependant, une telle attitude peut inhiber le processus stratégique et créatif, qui aide l’entreprise à faire des percées.

La capacité de travailler avec stratégie et créativité présuppose un détachement du rythme de travail frénétique et assez de temps pour comprendre les processus d’affaires en profondeur. En d’autres mots, l’individu seulement productif, concentré sur la réalisation d’objectifs à court-terme, fait l’erreur de ne pas prendre le temps de ralentir et de travailler à un niveau plus profond. C’est seulement de cette façon-là qu’il pourra promouvoir le développement de ses affaires et sa position au sein de l’organisation.

Mais comment pouvez-vous être productif et créatif à la fois?

Dans les petites et moyennes entreprises, pour des raisons évidentes liées à la disponibilité des ressources, la même personne doit souvent remplir les deux rôles. Vous devez chaque jour contrôler la performance des projets en cours and prendre des decisions qui pourraient avoir un impact sur le futur de l’entreprise. Savoir comment équilibrer le processus de production et le stratégique-créatif est donc vital.

Dans un article récemment publié sur Entrepreneur.com, l’entrepreneur Tony Lopresti, fondateur d’Intellinote, dit qu’il y a 3 choses qui permettent aux professionnels et aux managers d’être productif et créatif à la fois.

  1. Reconnaitre le fait qu’il y a 2 types de mission, qui peuvent être respectivement classées comme “l’atteinte des objectifs” et “la pensée stratégique”, et que chacune d’entre elles demande des conditions et des pré-requis spéciaux pour être réalisées.
  2. Travailler au moins pendant deux à trois heures par semaine sans aucune interruption. Cela permettra à l’esprit de se calmer et de se concentrer profondément sur les problèmes à discuter, et créera les conditions idéales pour le développement d’une attitude mentale créative. Le plus difficile est de maintenir cet effort pendant deux ou trois mois… Après cette période initiale vous commencerez à voir les résultats.
  3. Prendre le temps de confronter activement le responsable et les collaborateurs de confiance chaque semaine, pour stimuler l’émergence de différents modes de pensée et de nouvelles approches pour résoudre les problèmes. C’est un excellent moyen d’apprendre des autres et de renforcer vos rapports de travail.

Regagner le temps perdu…

Les entrepreneurs et les professionnels qui réussissent ne doivent pas forcément être continuellement engagés. Le secret réside dans le fait de savoir comment doser de la meilleure manière les deux stratégies de travail : celle au rythme soutenu et productive, qui veut accomplir des objectifs à court terme en une durée la plus courte possible (ce qui est le noyau de l’activité manageuriale), et la stratégie de travail plus lente mais créative méditative (qui est le noyau de l’activité entrepreneuriale). Voici des conseils pour vous aider à le faire sans vous prendre la tête.

1. Ne pensez pas toujours comme un manager

Même si vous ne pouvez pas vous en empêcher, vous devez vous forcer à ne pas penser au travail pendant votre temps libre. Si le problème ne vient pas de vous et que vous n’avez pas de temps libre du tout, il va donc falloir faire quelque chose pour en trouver! L’esprit a besoin de se détacher du mode de pensée managerial, qui est constamment en tension et orienté pour atteindre les objectifs. Essayez de passer du temps dans une activité qui vous passionne, où vous pouvez engager vos talents, et le faire seul si possible. Peu importe la nature de cette activité qui peut être du jardinage, de la pêche, de l’équitation, de l’écriture créative, etc. A la fin de votre “congé mental”, revenez au bureau, prenez un stylo et un papier et écrivez toutes les idées de travail qui vous viennent en tête. Vous serez surpris de la fraicheur et de l’originalité de vos idées et de la facilité avec laquelle vous pourrez établir de nouvelles connections.

2. Donnez de l’importance aux petites pauses

Les êtres humains ne sont pas faits pour être assis devant un ordinateur 12 heures par jour. Cependant, c’est ce que font beaucoup de responsables et de professionnels jour après jour. Bien que dans votre vie d’entreprise vous ne pouvez pas faire autrement que de travailler autant d’heures consécutives, soyez sûr de prendre des pauses courtes mais régulières pendant votre journée de travail. Levez-vous, marchez, bougez, étirez vos jambes, prenez un café avec un collègue. Vous pouvez également changer de station de travail qui vous permet de travailler debout au lieu d’assis pour quelques heures par jour. Ne ratez pas vos pauses déjeuner et évitez absolument de manger devant l’ordinateur. Mangez sainement et finissez votre pause déjeuner par une marche d’au moins 10 minutes. Votre temps est précieux, mais le fait de prendre des pauses et de bouger vous aidera à être plus productif et à traiter vos défis quotidiens d’une manière plus efficace.

3. Déléguer vous laisse plus de temps

Déléguer peut aider à gagner du temps précieux, que vous pouvez réinvestir dans ce qui est vraiment important pour vos affaires. Déléguez le plus de tâches possible: la réception des appels téléphoniques, la gestion des rendez-vous, la mise à jour du site internet, la gestion de la comptabilité, etc. Au lieu de passer un temps précieux à vouloir tout faire par vous-même, engagez des professionnels qui le feront pour vous pour le temps nécessaire ou même à distance, en tant que designer freelance ou secrétaire virtuelle. Mais soyez sûr d’attribuer ces tâches à des professionnels de confiance: avec un petit investissement, vous aurez accès à un standard élevé de compétence et de qualité.

4. Evitez la polyvalence

Beaucoup de gens défendent la polyvalence comme une des compétences qui distingue l’entrepreneur qui réussit. La réalité, cependant, est toute autre: la polyvalence vous rend généralement plus distrait, et selon certaines études, peut même nuire à votre performance intellectuelle et à votre mémoire à long terme. Les entrepreneurs très productifs se sont déjà rendus compte que la polyvalence est un mythe auquel il ne vaut mieux pas s’adonner… Prenez-en de la graine!

Et vous, quelles stratégies mettez-vous en place dans votre entreprise pour atteindre un équilibre idéal entre la productivité et la créativité?

 

Tags: , , , ,

Trackback from your site.

bureau24.fr

bureau24.fr propose un service de secrétariat à distance pour les artisans, les sociétés et les professions libérales qui veulent garantir à ses clients une permanence téléphonique des plus performantes.

Leave a comment