5 étapes pour réussir votre reconversion professionnelle

Alors que les anciennes générations passaient généralement l’ensemble de leur carrière dans la même entreprise et à un poste similaire, la donne a bien changé.

De plus en plus de personnes décident de prendre leur carrière en main, parfois en effectuant un virage à 180 degrés. D’ailleurs, selon une enquête menée par Odoxa, 85 % des Français sont favorables à une reconversion professionnelle. Et 50 % en ont déjà fait une. Si une telle aventure fait partie de vos projets, ces 5 conseils devraient vous aider :

 

1.   Prenez le temps de réfléchir

 

Quitter un emploi pour entamer une reconversion professionnelle est une décision importante. Surtout si vous occupez un poste stable et avez de nombreuses responsabilités dans votre vie privée. Dès lors, il est essentiel de vous accorder un moment de réflexion profonde pour cerner vos motivations et vos besoins (liberté, reconnaissance, autonomie, évolution, temps libre…).

 

Avant de démissionner, prenez donc le temps de réfléchir et de laisser votre projet mûrir. Avez-vous vraiment envie de vous lancer dans une reconversion ou s’agit-il d’une lubie passagère ? De simples ajustements dans votre poste actuel pourraient-ils vous satisfaire (exemples : temps partiel, télétravail, mobilité interne, etc.) ?

 

Il se peut aussi que vous vouliez seulement vous libérer de certaines tâches qui vous ne conviennent pas. Par exemple, si vous n’aimez pas répondre au téléphone ou si vous manquez de temps pour le faire, confiez votre ligne à une secrétaire à distance. Cela vous permettra de vous recentrer sur des missions qui vous tiennent vraiment à cœur.

 

2.   Identifiez vos qualités

 

En toute objectivité, identifiez ensuite vos qualités, les atouts pour lesquels vous êtes reconnu. Voyez aussi les compétences que vous aimeriez développer. Durant l’exercice, allez au-delà des qualités et défauts politiquement corrects qui sont habituellement proposés aux recruteurs (perfectionniste, curieux, etc.). Avant de déterminer ce que vous voulez faire, il faut d’abord identifier qui vous êtes et qui vous voulez être. Dans ce contexte, soyez donc honnête avec vous-même.

 

En pratique, listez des adjectifs qui vous caractérisent selon vous. Entourez les 3 qui vous correspondent le mieux, puis expliquez pourquoi chacun vous décrit si bien. Prenez des exemples concrets. Enfin, demandez-vous comment vous pourriez exploiter au mieux ces 3 qualités à l’avenir.

 

3.   Imaginez votre vie idéale

 

Maintenant, il s’agit de répondre à la question suivante : à quoi ressemblerait votre vie idéale ? Dessins, mots isolés, phrases, etc. Sur une feuille de papier, représentez votre vie rêvée, tant professionnelle que personnelle. Ensuite, prenez du recul et identifiez ce qui est important pour vous dans cette vie idéale. Qu’est-ce qui contribue à votre épanouissement ?

 

Vous pouvez même aller encore plus loin en questionnant de façon plus précise. Quel est votre lieu de travail idéal ? Êtes-vous prêt à voyager ? Plutôt entrepreneur ou employeur ? À quoi ressemblerait votre journée parfaite ? De quel revenu avez-vous besoin pour être en sécurité financièrement ? Quel serait votre niveau de responsabilité ? Quelles sont vos priorités dans votre vie personnelle ? En bref, projetez-vous autant que possible.

 

4.   Étudiez les options disponibles

 

La quatrième étape est d’examiner attentivement les différentes options qui s’offrent à vous. Vous pouvez par exemple consulter la liste des métiers sur le site de l’ONISEP. Toutefois, sachez que de nombreux métiers n’existent pas encore et verront le jour dans les prochaines années.

 

Par ailleurs, si vous repérez un métier qui vous attire, n’hésitez pas à prendre contact avec des personnes qui l’exercent. Un partage d’expérience concret vous offrira une vision plus réaliste du poste. Ces échanges vous dévoileront l’envers du décor, ce qui pourrait confirmer ou au contraire infirmer votre souhait. Et dans la mesure possible, essayez aussi de tester le métier visé. Dans ce cadre, renseignez-vous notamment sur les conditions de la Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel (PMSMP).

 

5.   Anticipez votre transition

 

Pour finir, veillez à bien anticiper votre phase de transition avant d’arrêter votre choix. Les décisions vont dépendre de nombreux facteurs, comme votre statut actuel (CDI, CDD, indépendant…), les conditions de rupture du contrat (qui ont une forte incidence financière) et vos contraintes personnelles.

 

Prenez alors le temps d’examiner tous ces aspects en amont. Ensuite, élaborez un rétro-planning pour définir la chronologie de votre démarche. Ainsi, votre projet prendra une dimension beaucoup plus concrète. Votre nouvelle vie vous attend !

 

 

Soutenez la croissance de votre entreprise, nous gérons vos appels.

Nos secrétaires vous aident à gérer vos appels et développer votre activité.

  • ✓ Secrétariat disponible 24h/24, 7j/7
  • ✓ Gestion des rendez-vous
  • ✓ Filtrage d‘appels et service VIP
  • ✓ App gratuite pour smartphone
  • Commencez dès à présent votre mois de test et bénéficiez de 50€ de crédit sur les communications.


    Les informations que vous fournissez seront stockées conformément à notre politique de confidentialité pour traiter votre demande de contact.

    Je peux révoquer ce consentement à tout moment. *

    Trackback from your site.

    bureau24.fr

    bureau24.fr propose un service de secrétariat à distance pour les artisans, les sociétés et les professions libérales qui veulent garantir à ses clients une permanence téléphonique des plus performantes.

    Leave a comment